Le conseil du YI KING : Est-ce que le CNT va se mettre en place pour permettre de respecter les besoins réels des individus avec l’aide bienveillante de la société ?


Réponse du Yi King : 43 la percée la résolution avec 9 à la 2e place, en haut le joyeux, le lac, en bas le créateur, le ciel. Transformation : 49 la Révolution, la mue.

L’hexagramme signifie d’une part une percée après une tension accumulée, comme la brèche d’un fleuve fait à travers ses digues, comme un nuage qui crève.

Sur le plan des situations humaines, c’est l’époque où les hommes vulgaires sont en voie de disparition.

Leur influence décroît et une action résolue fait que le changement des conditions amène la percée. Ce signe est rattaché au 3e mois (avril mai).

Le jugement, la percée.

On doit résolument faire savoir la chose à la cour du roi.

Elle doit être annoncée conformément à la vérité. Danger.

On doit informer sa propre ville.

L’image: il n’est pas avantageux de recourir aux armes.

Il est avantageux d’entreprendre quelque chose.

Même si, dans une ville, il n’y a qu’un homme vulgaire à la place d’autorité, il peut accabler les hommes nobles.

Même si dans le cœur une seule passion reste nichée, elle peut obscurcir la raison. La passion et la raison ne peuvent coexister, c’est pourquoi un combat sans merci est indispensable si l’on veut établir le règne du bien.

Toutefois il existe dans le combat résolu du bien pour écarter le mal des règles déterminées qui ne doivent pas être perdu de vue si l’on veut obtenir le succès.

  1. La résolution doit reposer sur l’Union de la force et de la bienveillance.
  2. Un compromis avec ce qui est mauvais n’est pas possible ; Le mal doit en toute circonstance être discrédité ouvertement. De même les passions et les défauts personnels ne doivent pas être embellis.
  3. Le combat ne doit pas être mené par la violence. Là où le mal est stigmatisé, il pense à recourir aux armes, et si on lui fait le plaisir de lui rendre coup pour coup, on a le dessous, car on est soi-même impliqué dans la haine et la passion. C’est pourquoi il importe de commencer par sa propre maison et prendre garde aux défauts que l’on a soi-même stigmatisés. Ainsi les armes du mal s’émoussent d’elle-même quand elles ne trouvent pas d’adversaires. Et même nos propres défauts ne doivent pas être combattus directement. Tant que nous luttons contre eux ils demeurent victorieux.
  4. La meilleure manière de combattre le mal, c’est un progrès énergique dans le bien.

L’image : le lac s’est élevé dans le ciel : image de la percée.

Ainsi l’homme noble dispense la richesse au-dessous de lui et craint de se reposer sur sa vertu.

Quand l’eau du lac s’est élevée dans le ciel, on peut craindre de voir crever un nuage. L’homme noble prend cela pour un avertissement et prévient à temps un effondrement brutal.

Celui qui voudrait entasser des richesses pour lui seul sans penser aux autres connaîtrait un effondrement.

Toute accumulation est en effet suivie d’une dispersion.

C’est pourquoi l’homme noble commence déjà à disperser pendant le temps où il accumule.

De même dans le développement de son caractère, il veille à ne pas se raidir et ne pas s’entêter, mais à demeurer réceptif aux impressions par un constant et rigoureux examen de lui-même.

Le train de transformation 9 à la 2e place signifie :

Cri d’alarme. Armes le soir et la nuit. Ne crains rien.

Être prêt, tout est là. La résolution est inséparable de la prévoyance. Lorsqu’on est attentif et réfléchi, il n’est pas besoin de s’émouvoir et de s’effrayer.

Lorsqu’on est constamment vigilant tant qu’il n’y a pas encore de danger, on est armé lorsque le danger s’approche et l’on n’a pas à craindre.

L’homme noble est sur ses gardes devant ce qui n’est pas encore en vue et attentif à ce que l’on n’entend pas encore ; C’est pourquoi il demeure au milieu des difficultés comme s’il n’y avait pas de difficulté.

Si quelqu’un cultive son caractère, les hommes s’attachent spontanément à lui. Si la raison triomphe, les passions se retirent d’elle-même.

Être circonspect et ne pas oublier son armure, c’est là le vrai chemin de la sécurité.

49 la révolution, la mue, en haut le joyeux le lac en bas ceux qui attachent, le feu.

Le sens primitif du caractère désignant l’hexagramme est celui d’une peau de bête qui se transforme en muant au cours de l’année.

À partir de là le terme est appliqué aux mues qui se produisent dans la vie de l’état, aux grandes révolutions liées à un changement de régime.

Les 2 signes dans l’Union forme l’hexagramme sont comme dans « l’opposition » numéro 38, les 2 plus jeunes filles, Li et Touei.

Mais, tandis que dans K’ouei La plus âgée des deux se tient en haut et qu’il n’en résulte pour l’essentiel qu’une opposition de tendances, ici c’est la plus jeune qui occupe la place supérieure et les effets s’affrontent mutuellement ;

les forces se combattent comme le feu et l’eau le lac, chacune cherchant à détruire l’autre. D’où l’idée de révolution.  

Le jugement : la révolution. En ton jour tu rencontres foi. Sublime succès favorisant par là persévérance. Le remords se dissipe.

Les révolutions politiques sont chose excessivement grave on ne doit les engager qu’en cas d’extrême nécessité, quand il ne reste plus d’autre issue.

Tout le monde n’est pas appelé à une telle action, mais seulement celui qui a la confiance du peuple, et il ne l’entreprendra que si les temps sont mûrs.

Il faut dans une telle affaire procéder de la façon correcte de manière à réjouir le peuple et à éviter les excès en l’éclairant.

On doit en outre demeurer exemple de toute visée égoïste et venir réellement en aide aux besoins du peuple. Alors seulement on n’a pas à se repentir. Les temps changent, et avec eux les exigences.

Ainsi changent les saisons au cours de l’année. Il y a aussi dans l’année de l’univers un printemps et un automne des peuples et des nations qui exigent des transformations sociales.

L’image : dans le lac et le feu : images de la révolution. Ainsi l’homme noble règle le calendrier et clarifie les temps.

Le feu au-dessous et le lac au-dessus se combattent et se détruisent mutuellement. Ainsi le cours de l’année donne lieu également lieu au combat de la force lumineuse et de la force obscure qui se déroule dans les changements des saisons.

L’homme se rend maître des transformations de la nature quand il reconnaît leur régularité et divisent le cours du temps en conséquence.

C’est ainsi que l’ordre et la clarté sont introduits dans l’apparence chaotique de la succession temporelle et que l’on peut s’adapter, même par avance, aux exigences des différentes époques.

Publié par reine66

C'est un projet qui est en train de prendre un tournant professionnel et qui a commencé durant un stage Cap Avenir dans un Studio de Publicité Caractère à Perpignan. Je veux faire de ma passion pour l'infographie, le développement personnel, l'angéologie et l'astrologie, un métier et tant mieux si c'est quelque chose qui n'est pas formaté et hors des sentiers battus, cela me permet d'innover et d'entretenir mon libre arbitre.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :