56 POYEL Capricorne Principautés Ange Tutélaire de mon fils Carlos


56 POYEL Capricorne 5° à 10° Principautés,

CAPRICORNE

Régence mensuelle : 27 au 31 Décembre, Horaire : 18h20 à 18h40, Tarot : Roi des Deniers, Colonne tolérance, Saison : Hiver.

Signification positive : Personne fortunée et chanceuse, fortune providentielle, grand talent, modestie, soutien des autorités, fin des difficultés. Destinée à avoir une grande renommée. Ne peut pas trouver mieux.

POYEL, Génie 56, est le huitième et dernier du Chœur des Principautés et il s’occupe dans NETZAH-VENUS des questions en rapport avec YESOD-LUNE.

NETZAH VENUS

YESOD LUNE

POYEL place dans notre Demeure Philosophale N°56, cette énergie nommée SOUTIEN, FORTUNE, TALENT, MODESTIE.

Tout le monde après la Noël sont ravis d’avoir des cadeaux.

Depuis 2009, mon fils Carlos ne donne plus de nouvelles, mais ce Noël 2019 j’ai pu reprendre contact avec mon fils qui m’a dit gentiment qu’il veut rester tranquille, sans que je ne me sente pas offensée ni rejetée car moi aussi j’aime mon autonomie. 

Car POYEL m’a déjà démontré la puissance de son potentiel de fortune en multipliant la pousse de la plante verte que Carlos m’a offerte pour la fête des mères il y a 20 ans déjà et qui remplit mes jardinières.

Donc je vous confirme que pour recevoir les dons de POYEL il faut de la patience pour passer par un long apprentissage et par le respect de la générosité et des valeurs humaines qui respectent d’abord les droits élémentaires.

Les influencés de POYEL sont des philosophes avec des pensées claires, qu’ils expriment avec des images puissantes que tout le monde comprendra. Avec sa modération et son humeur égale, il ne devra sa réussite qu’à ses talents et sa conduite. Obtenir l’estime de tout le monde est, peut-être, la condition la plus élevée que l’on puisse atteindre.

Être estimé n’est pas à la portée des ambitieux, car ils occuperont des postes de pouvoir et seront jalousés à cause de cela, ou bien on les méprisera à cause d’abus de pouvoir, que le pouvoir porte en lui et la même chose peut arriver à ceux qui font étalage de leurs richesses.

POYEL nous apprend la modération qui est confondu souvent avec la médiocrité et l’inhibition, ou être tiède.

En réalité la modération c’est l’art de dire les chose d’une façon juste sans que les autres se sentent agressés ou offensés mais dans certains milieux, la plupart du temps, c’est mission impossible.

C’est très à la mode actuellement que les humains aiment humiliés ceux qui sont de condition modestes parce que ça coûte rien !

Ils sont accrocs à ce sentiment de pouvoir, de l’impunité, de l’arrogance et de la stupidité, très valorisée dans notre société en adoration devant les élites et la concurrence acharnée et font passer les gens d’humeurs agréables pour des crétins.

Le IY KING recommande d’ailleurs de laisser tomber l’humour et de s’écarter de ces gens vulgaires, car cela n’apporte que de l’humiliation et du mépris.

Attention avec les transits planétaires, à ce propos nous avons 2 planètes lentes qui vont transités pendant toute l’année 2020 en Capricorne qui représente le secteur professionnel avec quelques rétrogradations en Sagittaire : SATURNE et PLUTON ainsi que JUPITER.

Ces poids lourds du zodiaque vont transformer en profondeur les relations professionnelles, cette position est très désagréable car SATURNE-BINAH va imposer ses limites et ses règles et PLUTON traditionnellement associés au signe du Scorpion va apporter des mutations liés aux pouvoirs et tous les repères vont être chamboulés !

Bref, c’est le temps de la remise en question générale ! il y aura des crises de nerfs dans l’air, d’ailleurs l’actualité de ce mois de septembre 2018 nous donne déjà un aperçu ! Et la crise du COVID19 en 2020 illustre parfaitement les tensions liés au pouvoir. De toute façon ces crises ont pour but de transformer les relations sociales, pour avoir  des vrais relations réelles et équilibrées et des besoins individuels, les inconditionnels des mondanités bourgeoises et élitistes vont être déçus car ils va y avoir à ce niveau des mutations absolument nécessaires qui vont révolutionnés la vie professionnelles et bancaires qui sont les attribut traditionnels du signe du Capricorne.

Le Démon IGURIM provoque l’orgueil, l’ambition démesuré, et tous ceux qui veulent s’ériger en maître, mais qui ne le sont pas et veulent s’élever au-dessus de tout le monde par mégalomanie, dit le Programme.

Tous ceux qui n’ont pas accès à la célébrité et au pouvoir par des moyens naturels, c’est-à-dire en développant des compétences, essayeront d’abaisser et d’écraser les autres et de les manipuler dans la mesure du possible.

La société actuelle, comme j’ai déjà dit, apprécie beaucoup ce genre de personnalité et on leur donne les premiers emplois car c’est rentable et nécessaire vu la logique Luciférienne.

En principe nos qualités intérieures nous placent automatiquement dans la ligne d’Univers qui nous correspond, dans le lieu qui est le notre mais je trouve que la bagarre larvée avec les ambitieux nous privent de notre espace vital.

KABALEB nous console en disant : Prétendre occuper une place élevée que notre place naturelle est répéter l’histoire de la grenouille qui voulait se faire plus grosse que le bœuf et qui a éclaté en buvant trop d’eau ! Il ne suffit pas, pour être maître des autres, de s’autoproclamer maître, car ces maîtres de IGURIM un jour ou l’autre seront mis en évidence et se trouveront ensevelis en dessous de leur authentique niveau.

Signification négative : Personne ambitieuse, dominé par l’orgueil, élévation obstiné par tout les moyens mêmes illicites. Présomptueux, n’a pas les compétences qu’il prétend avoir ! Difficulté pour obtenir ce qu’il convoite ou le gardera très peu de temps.

Épreuve à surmonter : Attachement au passé qui étant la propriété de la personne, tout lui semblera une menace pour ce qui est à elle. Toujours en position de défense : amour intense pour le foyer familial, pour la mère, violent même, pour son village, pour son quartier, sa rue, qu’il protégera contre tous les intrus venus d’ailleurs. Ces intrus qui souhaitent partager ce qui lui appartient en main propre ! elle ne pourra aimer personne en dehors de son clan. Tout cela sous l’emprise de la force de répulsion fournie par IGURIM risque de faire des malheurs.

L’épreuve sera vaincue par la prise de conscience. Utile de réciter : Psaume 145, verset 14 :
« L’Eternel soutient tous ceux qui tombent, et redresse ceux qui sont courbés. »

INVOCATION : Ce que l’on peut obtenir de POYEL : Il accordera n’importe quelle chose que vous lui demanderez, si vaste est son pouvoir ! Renommée, fortune, savoir philosophique et spirituel.  Pouvoir guérir du bégaiement et permet ceux qui souffrent de difficultés ou d’une paresse excessive pour traduire en paroles leurs sentiments.

« POYEL :

Je veux que mes lèvres expriment, Seigneur, seulement ce qui est digne ;  Je veux que mon verbe découvre  à ceux qui m’écoutent la profondeur de ton œuvre ; Je veux que, comme en Toi, tous ceux qui ont recours à moi,  trouvent un soutien.

Vivifie, Seigneur, ma parole ; fais qu’avec elle je puisse ouvrir des perspectives larges ; Qu’avec elle je puisse illuminer les abîmes insondables.

Fais que, par mon intermédiaire, s’expriment tes vertus, les plus élevées.

Fais-moi, Seigneur POYEL, le bâtisseur sur cette terre, de cette Ville Éternelle, de cette Jérusalem que tu as déjà édifiée dans le Ciel.

« POYEL Exhorte :

Je t’ai donné, Pèlerin, la faculté de t’exprimer de façon convaincante. Je veux que tu structures avec Volonté Ferme les normes de ma Loi des Dix paroles de Mon Livre.

Tu mettras le Blanc aux espaces réservés au blanc et le Noir dans les espaces réservés au Noir.

Tu placeras la Lumière où la Lumière doit se trouver,  et les ténèbres dans le cadre qui leur est réservé.

Tu sépareras également les sentiments de la raison, de façon que les uns n’envahissent pas le domaine des autres.

A la fin de ta vie, Pèlerin, tout doit être à sa place dans un ordre parfait, dans une parfaite harmonie.

Et tout cela tu l’obtiendras par le magique pouvoir de la Parole, et quand tu reviendras vers Moi, tu te rendras compte des mots vides, vaniteux, vains que tu auras prononcés.

Si tu ne peux pas être à l’unisson avec Moi, alors tais-toi ! Cherche-moi dans ton silence et comme Job tu me retrouveras dès que tes lèvres se fermeront. »