33 YEHUIAH Vierge Puissance


33 YEHUIAH Vierge 10° à 15° Puissance,

33 YEHUIAH

VIERGE

Régence Mensuelle : 3 au 7 septembre, Horaire : 10h40 à 11h00 ; Tarot : 7 des Deniers ; Colonne : sévérité ; Saison : fin de l’été.

Signification positive :

Homme subordonné qui obéira à ses supérieurs, fidèlement, n’ambitionne pas d’occuper des places qui ne sont pas faites pour lui.

Il saura se maintenir au poste qui lui sera indiqué : Fidélité, à son patron, à son gouvernement, aux lois.

On peut avoir confiance en lui. Il connaîtra l’identité des personnes qui l’ont trahi, il pourra détruire leurs projets et leurs agissements.

Il ne manquera pas à ses obligations : contrats, pactes, alliances, il sera protégé contre les agissements des méchants.

Désintéressement progressif et indifférence pour la mondanité ; découvertes des valeurs spirituelles ; fera toujours son devoir quel qu’il soit ; personne de toute confiance.

YEHUIAH, Génie N° 33 est le premier Cœur des Puissances et il s’occupe dans GUEBURAH

GUEBURAH MARSdes questions en rapport avec HOCHMAH.

HOCHMAH URANUSIl place dans notre Demeure Philosophale N°33, ce principe nommé SUBORDINATION qui nous permet de reconnaître notre lieu et maintenir une ligne de conduite fidèle à ce qui est supérieur, aux Principes.

Les Evangiles nous rapportent l’histoire de cet homme qui s’est placé au premier rang, lors d’une cérémonie, et qui a été délogé parce que sa place était réservé à des invités de niveau supérieur.

Cette histoire se répète souvent dans la société d’aujourd’hui, dans laquelle tout le monde se précipite au galop vers les premières places.

Il faut bien admettre que nous manquons de cette denrée nommée Subordination, et nous ne savons plus distinguer ce qui est supérieur de ce qui est inférieur.

Et voici que nous méprisons les uns et honorons les autres, jusqu’au jour où nous nous rendons compte que nous avons révéré la vanité et la nullité, et que nous avons tourné le dos à ce qui est grand et noble.

Pendant les Régences de YEHUIAH il est donné de reconnaître la véritable hiérarchie des valeurs et, par conséquent, nous pouvons régler notre comportement par un retour au respect à des valeurs adéquates pour comprendre quelle est notre valeur réelle et notre position dans l’ordre créatif.

J’ai reformulé le texte de KABALEB :

Ce qui est petit n’est pas forcément inférieur et ce qui est grand n’est pas forcément supérieur surtout si on parle de la corpulence !

Car étant de petite taille, ce genre confusion et de préjugé m’a pourri ma vie familiale et professionnelle et m’a condamnée à un préjudice économique et social,

c’est-à-dire pendant que des grands qui n’ont pas les compétences réelles mais qui occupent des emplois des personnes ayant les connaissances pour le poste mais qui n’ont pas la taille qui correspond aux normes de la société.

(Voilà un exemple d’impulsion traitresse qui confond qualité intérieure et apparence extérieure !).

Et s’il se produit en nous un changement qualitatif, la vie se chargera de nous positionner à la place qui correspond à notre vraie valeur.

Comme dit le IY KING dans l’abondance confuse, il faut savoir distinguer et unir, comme on sépare les uns des autres les fils de soie d’une pelote emmêlée et qu’on unit en écheveau.

Pour être efficace il faut connaitre ses priorités et toutes les impulsions ont leurs rôles déterminés, elles ont toutes leurs fonctions,

encore faut-il garder présent à l’esprit notre objectif, entre celles issues de notre Moi-Eternel, et celles qui proviennent de notre Moi-Emotif (Nos Désirs) et qui ont tendance à semer la pagaille.

Chaque impulsion traverse les stades YOD-HE-VAV-HE c’est-à-dire que certaines n’atteindront pas toujours le stade matériel.

Cependant lorsqu’une impulsion descend avec force, elle peut s’enraciner et fleurir dans notre terre humaine et donner des fruits par la suite.

(Bons ou mauvais tout dépend de l’impulsion.)

YEHUIAH nous aide à connaître les traîtres, pour détruire leurs projets et leurs machinations, dit le Programme.

Ces traîtres sont issues du Monde du Désir, qui est par excellence le pays des traîtres, que l’impulsion de notre Moi-Eternel doit traverser.

C’est là que nos sentiments examinent le plan de notre Divinité et cherche la manière d’utiliser ce potentiel, qui leur arrive d’en haut pour satisfaire leurs menus plaisirs.

Alors le plan divin change de sens et la conquête de la Sagesse, prévue, se transforme en simple conquêtes sentimentales, ou en des conquêtes de richesse ou de pouvoir.

Nos traîtres intérieurs prétendent nous rendre heureux, comme si l’aisance matérielle, le bien -être, ou la félicité à tout prix, était les objectifs de notre Moi-Eternel.

L’énergie de YEHUIAH nous donne la possibilité de connaître, d’abord, la nature des traîtres intérieurs, et après de détruire leurs projets et agissements,

c’est-à-dire abandonner la poursuite de la recherche du succès mondain, et également de donner, de nouveau, l’initiative au Moi-Supérieur, pour résoudre notre vie vers ce qui est essentiel.

Si les traîtres restent au pouvoir, ils feront progresser leurs projets et nous lancerons à la conquête de ce qui est vain et banal et cela sera mis en scène extérieurement :

c‘est à dire dans notre vie, des félons apparaîtront pour nous disputer nos conquêtes, et YEHUIAH nous permettra de les reconnaître et de les détruire.

Cela arrive pour nous faire comprendre le genre de travail intérieur que nous devons réaliser.

Si dans notre dynamique interne, nous ne retirons pas le pouvoir aux traitres installés dans notre corps de désir, la scène extérieure se répétera indéfiniment et les traitres seront de plus en plus nombreux, comme vouloir vider l’eau de la mer !

YEHUIAH protège les Princes Chrétiens et maintient leurs sujets dans l’obéissance, dit le Programme.

Nous avons déjà commenté en partie, ces phases du Programme, lorsque nous avons parlé de la Subordination.

HOCHMAH est le Centre Christique, le siège du deuxième aspect de la divinité et, étant donné que YEHUIAH s’occupe dans GUEBURAH-MARS des questions qui touchent la Séphirah Hochmah, il travaille, en fait, à l’implantation dans notre monde interne de la dynamique christique.

Nous savons qu’avec le Christ le processus de la Création est « ré-inversé » et ce qui est dernier devient premier ; et, ce sont les Princes Chrétiens en activité dans notre for intérieur, qui ont la charge de promouvoir ce monde de nouvelles valeurs ;

ce sont eux qui sont chargés de nous écarter de tout ce qui représente une confrontation, une compétition, là où les uns gagnent et les autres perdent.

Les Princes Chrétiens font en sorte que nous nous éloignons de l’opulence pour ressentir, de plus en plus fortement, le désir de dépouillement, de renoncement, (de dépossession), le désir de trouver ce qui est essentiel.

Les Princes-Chrétiens nous ravitaillent en Amour/Sagesse et, lorsque cette impulsion est suffisamment forte dans notre intérieur, nous nous écartons du monde et de ses valeurs, et nous vivons seulement pour apporter des richesses à notre Moi-Essentiel.

Le Prince Chrétien est une image qui se précise progressivement dans notre intérieur ; au fur et à mesure que nos impulsions christiques s’unissent, elle constitue une pigne (une pomme de pin) qui avec sa force d’attraction attire vers elle les impulsions errantes pour les rendre utiles.

Elle forme, de la sorte, un royaume interne ; un royaume avec peu de pouvoir, certes, car les traîtres, les désirs multiples luttent contre lui.

YEHUIAH cependant, affirme et raffermit sa force, et permet de maintenir ses sujets dans l’obéissance.

Extérieurement, YEHUIAH donnera son appui à toutes les initiatives désintéressées, motivées par l’amour du prochain et fera apparaître des personnes pour soutenir de telles initiatives.

Ainsi donc, pendant les jours et les heures de YEHUIAH on doit mettre en route les Associations Philanthropiques, car on pourra trouver facilement des personnes qui voudront bien les patronner, des mécènes etc.

La personne née sous cette influence aimera à remplir tous les devoirs de son état, conclut le Programme. C’est-à-dire, sous l’influence de ce Génie apparaît le sens du devoir.

Si nous devons nous subordonner, c’est qu’il existe quelque chose supérieure à laquelle nous devons nous subordonner, car si cela n’existait pas, si tout avait la même valeur, il n’y a pas de raison à être subordonné.

Lorsque l’on sait la place que l’on occupe dans la hiérarchie de la Création, on sait ce que l’on doit faire, car l’idée d’un devoir à accomplir jaillit, et YEHUIAH introduit, en nous, la satisfaction de l’accomplir, le désir de rendre service.

Le Démon AMANIEL domine sur tous les êtres insubordonnés, il provoque les séditieux à la révolte dit le Programme.

AMANIEL inverse les valeurs et ce qui était la subordination devient son contraire.

Le Moi des Désirs est mis en puissance et plus disposé que jamais à s’affronter avec les ordres qui arrivent d’en Haut, pour les dénaturer et prendre, lui, le pouvoir à la place de l’Ego-Moi-Eternel.

Lorsque cette dynamique interne passe à l’extérieur, elle donne lieu à la figure du rebelle, de celui qui est toujours contre tout ce qui signifie un ordre, une autorité, une hiérarchie.

C’est lui qui se dressera contre tout pouvoir établi, en utilisant une idéologie, seulement comme prétexte pour combattre l’ordre,

car si un jour les idées qu’il défend prennent le pouvoir, il passera automatiquement au secteur contraire pour combattre, avec acharnement, ses anciens compagnons de lutte.

Il sera le rebelle, affronté à son patron, à la police, au Gouvernement, aux Lois morales et civiles, à toutes images de pouvoir constitué.

Signification négative :

Insubordination, rébellion, révolte, situation conflictuelle avec les supérieurs où qu’il se trouve : dans l’armée, au parti, au sein de la famille.

Il voudra réaliser ses désirs contre vents et marées, même au détriment des autres.

Sujet très subversif qui peut finir en prison, selon les circonstances, il pourra se changer en criminel, il ne connaît aucune autorité, aucune hiérarchie.

Epreuve à surmonter :

Recherche de la vérité à travers l’erreur, les difficultés.

Si la personne s’occupe de machines, elles fonctionneront mal ;

si elle s’occupe de philosophie, son système philosophique sera défectueux.

Agressivité contre soi-même et, donc, agressivité de ses amis contre lui.

Agressivité raisonnée (humour noir).

Amis qui poussent à la perversité ; à tel point, que la personne prendra conscience du fait et sera libérée de l’épreuve.

L’épreuve sera vaincue par la prise de conscience.

Utile de réciter : Psaume 94, verset 11 :
« L’Eternel connaît les pensées de l’homme. Il sait qu’elles sont vaines. »

INVOCATION :

Ce que l’on peut obtenir de YEHUIAH :

Connaître les traitres et les éviter. Protection contre les pièges des méchants.

Obéissance des subordonnées.

La révélation de ses propres défauts et attitudes erronées.

Résultats concret et tangible dans les travaux ; succès professionnel.

« YEHUIAH, Seigneur, j’ai parcouru un long chemin du côté de la Loi ;

j’ai été ton instrument et tu m’as manipuler selon ton bon plaisir.

Si c’est de la volonté, que désormais je connaisse la perversité de ton règne,

veille depuis les hauteurs, YEHUIAH, pour que j’apprenne les leçons

que je dois apprendre sans dépasser les bornes des attributions maléfiques,

dont Tu as voulu bien me pourvoir.

Je veux me mouvoir exactement dans les limites de tes desseins précis ;

je veux que mon incursion dans la zone des ténèbres ne soit qu’un épisode,

qu’un entracte, qu’une distraction, dans le grand opéra de mon existence.

Et une fois les leçons assimilées que ta Volonté a bien voulu m’assigner,

je demande ton aide, Seigneur, pour pouvoir retourner à la Colonne de la Lumière

Et, une fois arrivé, passé au Pilier du Centre,

afin d’être le fondement et base de ton resplendissant Univers. »

« YEHUIAH Exhorte :

Tu n’étais pas habitué, Pèlerin, à te trouver parmi les traîtres,

à te mouvoir parmi ceux qui machinent, ceux qui conspirent, ceux qui renversent.

Installé que tu étais dans ta place-forte du Bien,

tu te voyais flatté, estimé, fêté, par la Terre et par le Ciel.

Et maintenant ? Maintiens-tu tes vertus ?

Es-tu le bon exemple, dans cette société où Je t’ai placé ?

Voici ton épreuve ;

et depuis les Hauteurs, je contemple tes agissements, tes manigances.

Autour de toi rien n’est solide, parce que l’une des propriétés du Mal

est celle de se détruire, constamment, lui-même.

Dans ces sables mouvants :

établiras-tu ton bonheur, ta demeure, ta cellule familiale et sociale,

comme tu avais fait jadis lorsque tu travaillais dans la sphère de la légalité ?

Ou en revanche, marcheras-tu errant à la recherche de la Justice perdue ?

Si tu lèves la tête pour regarder en Haut, tu découvriras vite,

que tout n’était qu’un jeu. Un jeu réservé certes !

à ceux qui comme toi, ont déjà pénétré dans le dernier cinglage, humain,

avant de prendre pied dans l’immortalité.

Depuis les hauteurs je te contemple, Pèlerin,

avec l’immense Amour et l’immense Tendresse,

et mon âme divine, en haleine, attend, espère…

Que tu n’arriveras pas à t’identifier avec ce splendide Océan de Ténèbres. »

PuissanceYEHUIAH

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :