23 MELAHEL Cancer Trônes


23 MELAHEL Cancer 20° à 25°, Trônes

23 MELAHEL

CANCER

Régence mensuelle : 12 au 16 Juillet, Horaire : 7 h 20 à 7 h 40, Tarot : 3 des Coupes, Saison été, Colonne Sévérité.

Signification positive :
Capacité de guérir, être un guérisseur, médecine naturelle, connaissance des vertus des plantes.

Protection contre les armes et durant les voyages, faire face au danger avec succès.

Personne pacifique et ordonnée, maitrise ses émotions avec sa pensée, grande noblesse.

Tu occupes la place qui te correspond et tu ne convoites pas une place qui ne t‘appartient pas.

MELAHEL est le 7e Trône qui s’occupe dans BINAH-SATURNE

BINAH SATURNE

des questions avec HOD-MERCURE,

HOD MERCURE

il place dans notre Demeure Philosophale N° 23 ce principe nommé CAPACITE DE GUERIR, qui apporte à l’individu la capacité de savoir discerner, parmi les différentes plantes médicinales, celles qui peuvent guérir les différentes maladies.

Dans ses 5 points de régences, MELAHEL, prépare ses fidèles pour :
1- Qu’ils ressentent un intense désir de guérir.
2- Qu’ils trouvent, tout naturellement, les lieux où poussent les plantes médicinales.
3- Exercice de la médecine naturelle, et guérison des malades par les plantes.
4- Apprendre à la société la science des plantes, tout en la pratiquant en même temps.
5- Exercer à tour de rôle, une activité en rapport avec ces points précédents, étant donné que chaque point est la suite des vertus cumulées dans les points précédents.

MELAHEL doit produire donc les Grands Guérisseurs. Ceux qui sont nés pendant ses jours et ses heures seront experts en question de guérison et nous devons les rechercher si nous sommes malades et si nous voulons retrouver la santé.

Il ne s’agit pas que ces personnes doivent ouvrir une consultation – bien qu’ils puissent le faire s’ils le souhaitent -. Ils sont des experts en matière de guérison, même si leur profession est autre.

D’autre part, leur degré d’expérience en la matière, plus grand ou plus petit, dépendra du degré d’intégration en eux de l’essence de MELAHEL : s’ils marchent dans la vie sans ce principe installé dans leur demeure philosophale, ils n’auront aucune capacité de guérir.

Mais MELAHEL est là à la disposition de nous tous et même si nous ne sommes pas nés avec ses points de dominations durant ses régences nous pouvons intérioriser sa capacité de guérir, car dans nos organes émotifs et mentaux il y a des espaces disponibles pour y placer entièrement toutes les impulsions cosmiques.

Si nous réalisons notre travail humain consciencieusement, nous saurons, nous même, quelles sont les plantes qui nous permettent de retrouver la santé et nous saurons également à quel moment convient d’en faire (ou d’en faire faire) la cueillette.

Tous les Génies dans leur premier degré / cycle d’influence mobilisent la Volonté de l’individu (YOD). Dans le second cycle, ils mobilisent les sentiments (HE). Dans le troisième cycle, ils mobilisent la pensée (VAV) et dans le quatrième cycle deuxième HE, l’individu est mis en action.

Concernant les degrés quinaires, c’est-à-dire les 5° du zodiaque où le Génie à son domicile, nous devrons le considérer comme son quartier général, son laboratoire, où il élabore ses plans, pour son expérimentation spirituelle.

1- L’individu reçoit l’influence expérimentale au niveau de la volonté.
2- Ceux du deuxième point reçoit l’influence expérimentale au niveau émotif
3- Ceux du troisième point pour l’expérimentation mentale.
4- Ceux du quatrième point pour l’expérimentation pratique.
5- Et ceux du cinquième point expérimenteront les résultats dans sa globalité.

Ce génie sert contre les armes et pour voyager en sûreté, dit le Programme.

MELAHEL est un Génie pacifiste, apaisant, étant donné qu’il met les principes de l’Intelligence Divine SATURNE-BINAH au service de l’Intelligence Pratique MERCURE-HOD.

L’intelligence est l’antidote le plus efficace contre les armes.

C’est lorsque la raison manque que les armes font leur apparition ; bien que ces armes apparaissent toujours en premier lieu, dans notre nature interne. La poudre, la dynamite, les missiles, la bombe atomique, ont été d’abord des idées.

L’idée de la fusion atomique est apparue dans la tête de ce grand pacifiste que fut Albert Einstein ; qui aurait pu l’imaginer ! qu’avec son violon et son visage de brave homme, il ait engendré la bombe atomique.

Lorsque l’ambition jaillit, en nous, et nous induit à nous placer au-dessus de la ligne de flottaison de notre destin, la raison n’est pas à notre service pour ce type de promotion et nous devons faire violence au tissu cosmique pour pouvoir évoluer dans une autre orbite.

C’est-à-dire que nous devons faire violence à ceux qui se trouvent dans ces lieux afin de les faire partir pour occuper, nous, leurs places.

C’est alors que dans notre mentalité apparait des armes.

Si nous ne fabriquons pas d’armes internes pour atteindre des objectifs qui ne figurent pas dans notre destin, nous ne les rencontrerons pas à l’extérieur, et nous pourrons réaliser, en toute sécurité, le voyage de la vie, et également nous pourrons voyager en toute sécurité, dans nos divers déplacements.

Les hauts et les bas, les vicissitudes de l’existence, sont toujours dus à notre entêtement à vouloir atteindre des objectifs au-delà de notre orbite, et étant donné que notre situation, dans ce chemin « étranger » est toujours malaisée, nous descendons de niveau afin que tout soit un peu plus facile à « porter » :

mais après un certain temps, l’ambition de monter apparaît à nouveau et c’est ainsi que notre vie extérieure tantôt apparaissent des hautes montagnes à escalader, tantôts des précipices.

Ce Génie domine l’eau, toutes les productions de la terre, et principalement les plantes qui sont nécessaires à la guérison des maladies, poursuit le Programme.

L’eau dominée par MELAHEL est celle qui se trouve dans la Pensée.

HOD-MERCURE est le HE du Monde de Formation et, par conséquent, dans ce monde, il régit l’eau et les produits que l’on obtient par le moyen de l’eau, lorsque cette Eau est associée à l’Air, qui est l’élément régit par BINAH-SATURNE et par son subordonné dans la colonne de la sévérité HOD-MERCURE lui-même.

Lorsque ces deux éléments sont associés pour créer, disions-nous, l’ordre est rétabli, et c’est par ce fait que la plante médicinale existe, et qu’elle guérit les maladies.

De la même façon que l’union harmonieuse du Feu et de l’Eau jaillit la fécondité, l’exubérance, de l’union harmonieuse, de l’Eau avec l’Air jaillira la guérison.

L’Air est le troisième élément ; il est apparu dans le monde après le Déluge quand les eaux ont été concentrées dans des réceptacles où elle se trouvent à présent.

Par conséquent, étant un élément de nature supérieure dans le développement humain, il doit impérativement se soumettre à l’eau élément plus ancien.

La Pensée doit s’unir au Sentiment, précisément pour l’arracher à la tyrannie des passions et ainsi le régénérer. Quelques précisions sur ce point :

Le Sentiment a été engendré par HOCHMAH-URANUS ; la Pensée par BINAH-SATURNE, et ainsi donc, au commencement le Sentiment étant de nature plus élevée, est au-dessus de la Pensée.

Cependant dans la période actuelle d’évolution, BINAH commande l’Univers et son attribut prévaut, la Pensée, qui apparaît comme élément supérieur.

Mais l’Eau-Christique, l’Eau de HOCHMAH (voir nos différents textes) sera l’un des éléments qui, dans le monde futur atteindra un niveau supérieur, c’est-à-dire qu’elle conduira l’humanité vers des niveaux bien plus élevés que ceux qui ont été atteint par la pensée.

C’est pour cette raison que lorsqu’un sentiment sublime fait son apparition, les règles et les normes sont brisées, elles deviennent caduques et sans effet.

Le désir de guérir, par exemple, qui est de nature aquatique, est un sentiment qui s’intègre à l’ordre cosmique, celui de BINAH, pour créer des plantes qui portent le pouvoir de guérir.

Mais les plantes se trouvent également dans notre nature interne et, lorsque le désir de guérir est plus fort que tout autre désir, nous devenons nous-mêmes plante médicinale, plante guérissante, et nous guérissons.

La personne née sous cette influence est d’un naturel hardi, et capable d’entreprendre les expéditions les plus périlleuses ; elle se distinguera par des actions honorables, dit le Programme.

Concilier l’Eau et l’Air, le sentiment avec la pensée, est une dangereuse expédition, parce que notre corps du désir est plus ancien ; il a été élaboré par HOCHMAH au 2e Jour de Création, tandis que le Corps de la Pensée n’est apparu qu’au 3e Jour.

Il aura beau BINAH de travailler sur la Pensée, le Sentiment sortira toujours vainqueur, et même, si le sentiment ne possède pas un certain degré d’élévation, la Pensée peut se retrouver en train de servir les basses passions, pour les justifier et leur donner des titres de noblesse.

C’est cela qui arrive de nos jours ; et cela se fait au niveau social, depuis les universités, depuis les institutions.

L’union de la Pensée avec le Sentiment est un travail réservé pour le monde à venir, lorsque les sentiments voleront un peu plus haut.
Quelques individus très osés ont mené à bien cette opération, et grâce à eux les plantes guérissent.

Le Démon JOUMIEL influe sur tout ce qui est nuisible à la végétation ; il causera les maladies et la peste, dit le Programme.

De toute évidence JOUMIEL est très actif, parce que les déjections des industries sont en train d’en finir avec la végétation.

A l’opposé de la plante médicinale se trouve la pollution qui rend malade les organismes. Les idées inversées, produiront la corruption de notre flore et de notre faune intérieure, pour nous convertir en un désert vivant.

Signification négative :
Personne nuisible dont on doit s’écarter, emploie des méthodes nuisibles pour les cultures.

La récolte sera perdue. Entreprise polluante. Danger de maladie contagieuse. Façon d’agir qui conduit à la maladie.

Epreuve à surmonter :

Difficultés pour exprimer ce que l’on pense, ce que l’on ressent ; difficulté dans le langage (la parole) et dans les écrits.

Difficultés à improviser, à converser. Extériorisation de la perversité : ce qui induit en erreurs.

Problèmes et soucis pendant les voyages. Relations mauvaises avec frères, sœurs et voisins.

L’Epreuve sera vaincue par la prise de conscience.

Utile à réciter : Psaume 121, Verset 8 :
« Que le Seigneur protège tes allées et venues, désormais et durant l’éternité. »

INVOCATION :

Ce que l’on peut obtenir de MELAHEL :

Réalisation des souhaits. Amélioration des relations avec son prochain.

Protection dans les activités politiques et publiques.

Inspiration pour les œuvres de création.

Obtention de récoltes abondantes au sens propre et au sens figuré.

Guérison par les plantes. Protection contre les armes.

« MELAHEL :

Permets-moi, Seigneur, de contempler l’Eternité, dans les cristallisations physiques de ton essence.

Permets-moi de voir, dans les objets matériels et dans tout ce qui a été institué l’expression transitoire de ton divin avènement.

Je veux, Seigneur, participer à l’élaboration de ce récit cosmique que tu es en train d’écrire avec les vagues de vie successives que tu propulses vers le Monde.

Inspire mon esprit, Seigneur MELAHEL, pour que je puisse tirer des conclusions générales à partir d’observations particulières,

pour que tout en moi puisse se reconstruire selon l’ordre naturel ;

Et apporter aux autres l’image de ta divine harmonie ; pour qu’ils retrouvent avec elle le rythme parfait de leur organisme et ainsi soit rétablie leur santé.

Donne-moi le pouvoir de devenir celui qui, par Toi, donnera profonde et universelle signification aux choses, aux faits, aux situations, à ce qui est institué ;

à ce qui est, seulement, instant fugace dans ton sublime et éternel écoulement du temps. »

« MELAHEL Exhorte :

J’ai mis en toi, Pèlerin, une puissante imagination, pour que tu sois l’interprète de mes symboles : Dans la pierre, dans la gestuelle humaine, dans les rêves.

Je veux te faire savoir que ce monde des formes que tu perçois, a été auparavant une Idée que j’avais conçue, et que ma sensibilité a aimée.

Mais d’autres Idées et d’autres Amours se succèdent dans mon Essence, et pour les concrétiser, dans le mode humain,

j’ai besoin que les hommes anéantissent ce qu’un jour j’ai aimé.

Je compte sur toi, Pèlerin, pour faire savoir à tes frères qu’ils peuvent se mettre à l’unisson de mon Idée et de mon Amour ;

qu’il est nécessaire que nous aimions ensemble les mêmes choses,

Et non pas que, détachés de Moi, ils construisent encore ce que Moi j’envisage déjà de détruire.

Je t’ai donné le verbe pour que tu leur raconte ma longue marche, éternelle, toujours vers d’autres Univers, de plus en plus parfait,

là où les matériaux d’hier, magnifiés, seront droites Colonnes des Temples de la Nouvelle Lumière.

Dis-leur à tous, à tous ceux qui t’écoutent, O combien fabuleux deviendront mes jours de Création, au fur et à mesure que mon Œuvre approchera de la Septième Journée. »

MELAHEL

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :